Si un syndic n’agit pas conformément à ses obligations et qu’un créancier subit un préjudice dû à ce fait, ce dernier a le droit de recevoir des dommages intérêts.

Été 2014

L’appel est formé par le syndic et le gestionnaire qui se pourvoient contre un jugement de la Cour supérieure leur enjoignant de payer des dommages intérêts à une créancière garantie (Finexcorp). La Cour d’appel confirme le jugement sur la base que le syndic a failli à ses obligations tel qu’indiqué dans la LFI et que la Cour supérieure n’a pas commis d’erreurs manifestes et dominantes.

Le syndic n’a effectivement pas agit conformément aux articles 16(3) et (4) de faire un inventaire adéquat des avoirs du failli. Les relevés fait par le syndic n’étaient pas assez précis et ne prenaient pas correctement en compte les inscriptions au RPDRM. Dûs à ces défauts, le créancier a subi un préjudice réel en perdant même le droit de réaliser ses garanties. Finexcorp a su prouver, par une balance des probabilités, que le syndic en était responsable. En prenant en compte de toutes les omissions commises, le montant des dommages octroyés par le juge de première instance étaient adéquats.


Philippe Buzzetti
et Mallette syndics et gestionnaires inc. et Finexcorp Inc., C.A. 200-09-007750-125, jugement du 29 avril 2014, Juges France Thibault, Nicholas Kasirer et Claude C. Gagnon.

Avis de non-responsabilité

Cette publication est fournie à titre informatif uniquement. Elle peut contenir des éléments provenant d'autres sources et nous ne garantissons pas son exactitude. Cette publication n'est ni un avis ni un conseil juridique.

Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l. utilise vos coordonnées dans le but de vous envoyer des communications électroniques portant sur des questions juridiques, des séminaires ou des événements susceptibles de vous intéresser. Si vous avez des questions concernant nos pratiques d'information ou nos obligations en vertu de la Loi canadienne anti-pourriel, veuillez faire parvenir un courriel à privacy@millerthomson.com..

© 2019 Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l. Cette publication peut être reproduite et distribuée intégralement sous réserve qu'aucune modification n'y soit apportée, que ce soit dans sa forme ou son contenu. Toute autre forme de reproduction ou de distribution nécessite le consentement écrit préalable de Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l. qui peut être obtenu en faisant parvenir un courriel à newsletters@millerthomson.com.