La Cour supérieure accorde une injonction interlocutoire en faveur des acquéreurs d’un immeuble par vente sous contrôle de justice afin d’expulser l’ancien propriétaire et occupant des lieux.

21 octobre 2014

Étant donné le défaut de la défenderesse, le créancier hypothécaire a obtenu un jugement de vente sous contrôle de justice. Par la suite, le créancier a procédé à la vente de l’immeuble aux demandeurs.

Depuis cette acquisition, les demandeurs ont dû assumer le paiement des taxes, de l’électricité, du chauffage et autres dépenses afférentes à l’immeuble, sans que la défenderesse ne paie quoi que ce soit, alors qu’elle se maintient dans les lieux.

Afin d’obtenir que l’occupante quitte les lieux, les demandeurs avaient tout d’abord procédé par l’envoi d’un préavis d’expulsion selon l’article 565 C.p.c., pour par la suite procéder par requête en injonction interlocutoire.

Les procureurs de la défenderesse soulèvent l’irrecevabilité de la requête en question.

Le tribunal, après avoir passé en revue la jurisprudence pertinente, considère que l’injonction interlocutoire est le véhicule procédural approprié dans les circonstances.

La Cour conclut que les critères liés à l’injonction interlocutoire sont rencontrés et de ce fait, ordonne l’expulsion de la défenderesse occupante, pour valoir jusqu’à jugement final sur la requête introductive d’instance, avec exécution provisoire nonobstant appel.

Gagné c. Belly, juge Martin Dallaire, C.S. Chicoutimi 150-17-002730-148, 2014-09-15, 2014 QCCS 4525.

Avis de non-responsabilité

Cette publication est fournie à titre informatif uniquement. Elle peut contenir des éléments provenant d'autres sources et nous ne garantissons pas son exactitude. Cette publication n'est ni un avis ni un conseil juridique.

Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l. utilise vos coordonnées dans le but de vous envoyer des communications électroniques portant sur des questions juridiques, des séminaires ou des événements susceptibles de vous intéresser. Si vous avez des questions concernant nos pratiques d'information ou nos obligations en vertu de la Loi canadienne anti-pourriel, veuillez faire parvenir un courriel à privacy@millerthomson.com..

© 2021 Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l. Cette publication peut être reproduite et distribuée intégralement sous réserve qu'aucune modification n'y soit apportée, que ce soit dans sa forme ou son contenu. Toute autre forme de reproduction ou de distribution nécessite le consentement écrit préalable de Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l. qui peut être obtenu en faisant parvenir un courriel à newsletters@millerthomson.com.