La prescription civile et la déchéance de vos droits

20 mars 2020 | Marie-Pier Barabé, Antoine Gamache | Montréal

Le 15 mars dernier, la juge en chef du Québec ainsi que la ministre de la Justice ont publié un arrêté ministériel ayant pour effet de suspendre les délais de prescription extinctive et de déchéance en matière civile.

Ainsi, certains délais qui peuvent avoir pour effet d’éteindre un droit par l’écoulement du temps, dont le délai de trois ans pour intenter une action civile en recouvrement d’une créance, sont suspendus par cet arrêté.

La suspension des délais est prévue jusqu’à l’expiration de la période de la déclaration d’état d’urgence sanitaire, laquelle viendra à échéance le 23 mars 2020, mais pourrait être prolongée.

Il est donc impératif de suivre attentivement les développements quant à la période de la déclaration d’état d’urgence sanitaire afin d’éviter de perdre quelconque droit. En effet, les délais recommenceront à courir à la fin de la période de suspension qui pourrait survenir avant qu’il n’y ait un retour complet à la normale.

Cet article a paru dans l’édition du 20 mars 2020 de l’infolettre construction.

Avis de non-responsabilité

Cette publication est fournie à titre informatif uniquement. Elle peut contenir des éléments provenant d'autres sources et nous ne garantissons pas son exactitude. Cette publication n'est ni un avis ni un conseil juridique.

Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l. utilise vos coordonnées dans le but de vous envoyer des communications électroniques portant sur des questions juridiques, des séminaires ou des événements susceptibles de vous intéresser. Si vous avez des questions concernant nos pratiques d'information ou nos obligations en vertu de la Loi canadienne anti-pourriel, veuillez faire parvenir un courriel à privacy@millerthomson.com..

© 2020 Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l. Cette publication peut être reproduite et distribuée intégralement sous réserve qu'aucune modification n'y soit apportée, que ce soit dans sa forme ou son contenu. Toute autre forme de reproduction ou de distribution nécessite le consentement écrit préalable de Miller Thomson S.E.N.C.R.L., s.r.l. qui peut être obtenu en faisant parvenir un courriel à newsletters@millerthomson.com.