Miller Thomson S.E.N.C.R.L. et Cox & Palmer nommés représentants dans le dossier Quadriga

20 février 2019 | Gregory R. Azeff | Calgary, Edmonton, Guelph, Kitchener-Waterloo, London, Markham, Montréal, Regina, Saskatoon, Toronto, Vancouver, Vaughan

L’honorable Michael Wood, juge de la Cour suprême de Nouvelle-Écosse, a sélectionné les cabinets d’avocats Miller Thomson s.e.n.c.r.l. et Cox & Palmer pour représenter les quelques 115 000 utilisateurs touchés par la fermeture de la bourse de cryptomonnaie QuadrigaCX.

Le 5 février 2019, QuadrigaCX et certaines de ses filiales ont été placées sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies. La société Ernst & Young Inc. a été nommée contrôleur dans le cadre de cette procédure. Les documents de procédure déposés par QuadrigaCX indiquent que la société doit un montant d’environ 250 millions de dollars à ses utilisateurs et à d’autres créanciers.

Miller Thomson agira à titre de conseiller principal tandis que Cox & Palmer agira à titre de conseiller local. « Nous nous engageons à tenter de faire respecter les droits de tous les utilisateurs touchés par la fermeture de Quadriga », a précisé Gregory Azeff, l’associé de Miller Thomson responsable de l’équipe chargée de ce dossier.

Gavin MacDonald, associé chez Cox & Palmer et conseiller local, abonde dans le même sens que Me Azeff. « La longue expérience de Cox & Palmer en ce qui concerne les dossiers néo-écossais nous permettra de nous assurer que la Cour est bien consciente des enjeux qui importent à nos clients. »

Miller Thomson est un cabinet d’avocats pancanadien offrant une gamme complète de services et comptant environ 550 avocats dans 12 bureaux situés au pays. « La présence pancanadienne de Miller Thomson nous permettra de représenter nos clients d’une manière optimale et rentable, et ce, en partenariat avec Cox & Palmer », a ajouté Peter Auvinen, associé directeur du bureau de Toronto de Miller Thomson.

Cox & Palmer est un cabinet d’avocats régional offrant une gamme complète de services et comptant 200 avocats dans neuf bureaux situés dans les Maritimes.

Les utilisateurs touchés par le dossier Quadriga sont invités à communiquer avec les représentants à l’adresse quadrigacx@millerthomson.com.