Philippe St-Louis exerce principalement dans les domaines de la propriété intellectuelle, du droit du divertissement et du droit des technologies de l’information. De plus, Philippe pratique dans les domaines des fusions et acquisitions et du capital de risque, principalement pour le compte d’entreprises évoluant dans les secteurs des médias et/ou des technologies.