Nicole D’Aoust est une associée pratiquant le droit des organismes de bienfaisance et à but non lucratif. Elle fournit des conseils sur divers enjeux – structure organisationnelle, gouvernance, fiscalité, réglementation de l’Agence du revenu du Canada et conformité à celle-ci, questions opérationnelles et financières, activités à l’échelle nationale et internationale, finance sociale, dons de bienfaisance et délivrance de reçus, collecte de fonds, fondations, placements, activités commerciales connexes, fonds de dotation nommés, audits, restructurations, fusions, défense d’intérêts, loi antipourriel et protection des renseignements personnels. Nicole est parfaitement bilingue et compte une clientèle francophone et anglophone de partout au Canada.

En 2020, Nicole a été nommée membre du Groupe de travail sur les questions techniques relevant du gouvernement fédéral en tant que représentante d’Imagine Canada. Le Groupe de travail sur les questions techniques conseille l’ARC sur les enjeux liés à la réglementation des organismes de bienfaisance enregistrés et autres donataires reconnus au Canada. Elle est membre du comité de direction de la section Organismes de bienfaisance de l’Association du Barreau canadien, ainsi que du Comité des relations gouvernementales de l’Association canadienne des professionnels en dons planifiés.

Nicole a suivi le Programme fondamental d’impôt de CPA Canada d’une durée de trois ans. Elle a été corédactrice du bulletin Canadian Tax Focus de la Fondation canadienne de fiscalité et membre du comité des jeunes fiscalistes de cette fondation. De plus, elle a coprésidé le Young Leadership Council de l’orchestre symphonique de Toronto pendant de nombreuses années.

Avant d’entrer au service du cabinet, Nicole a pratiqué dans les domaines de la fiscalité des entreprises, des litiges fiscaux et du règlement de différends au sein de l’un des quatre grands cabinets comptables à Toronto.

Pendant ses études de droit, Nicole a effectué un stage à la Direction générale du droit de la Cour suprême du Canada et a été demi-finaliste d’un concours de négociation commerciale de cinq jours qui s’est tenu à Paris, en France. Elle a pris part à plusieurs activités de la faculté de droit. Par exemple, elle a été élue rédactrice principale de la Revue de droit d’Ottawa, a été assistante à l’enseignement pour le programme sur les modes alternatifs de résolution de conflits de la faculté de droit et a participé à un échange étudiant avec Mexico. Lors de l’obtention de son diplôme, Nicole a reçu une distinction spéciale de la faculté de droit pour l’article qu’elle a rédigé en troisième année dans le cadre de sa majeure.