Lonnie Brodkin-Schneider est une avocate spécialisée en droit des sociétés et en droit commercial qui gère une solide pratique transactionnelle. Elle possède également une vaste expertise dans le domaine de la propriété intellectuelle et des lois régissant les marques de commerce, notamment en matière de mise en marché, de publicité, de conditionnement et d’étiquetage. Elle se spécialise également dans les questions juridiques reliées au domaine pharmaceutique et au domaine agro-alimentaire en conseillant des entreprises et en dirigeant des transactions dans ces industries. De plus, Lonnie conseille des entreprises nationales et internationales quant aux enjeux liés à la Charte de la langue française. Elle dirige fréquemment des équipes dans le cadre de projets d’acquisition ou de réorganisation à l’échelle internationale.

Lonnie conseille des entreprises canadiennes et multinationales sur une gamme de sujets reliés à leurs transactions, aux lois et règlements, à la propriété intellectuelle et à la franchisation. De plus, elle a siégé au conseil d’administration de filiales de bon nombre de ces entreprises.  Agente de marques de commerce enregistrée, Lonnie offre à un large éventail de clients des conseils stratégiques en matière d’image de marque.

Elle est fréquemment invitée à prononcer des conférences sur différents sujets, notamment dans les domaines de la réglementation du secteur agro-alimentaire, de la publicité, des transactions d’entreprises et de la propriété intellectuelle. De plus, elle participe activement aux activités de plusieurs associations professionnelles.

Lonnie a été invitée à présenter des ateliers de formation sur les transactions commerciales et la propriété intellectuelle par l’Institut Canadien, l’Association canadienne des conseillers (ères) juridiques d’entreprises, l’Institut de la propriété intellectuelle du Canada et l’International Trademark Association. Elle a également rédigé le chapitre portant sur la Charte de la langue française de l’ouvrage Business Laws of Canada, (West, 2009) en plus de contribuer à d’autres chapitres du même ouvrage, notamment celui sur le droit du marketing.