Emily Kissel pratique dans les domaines du droit de la famille et du droit successoral au bureau de Montréal de Miller Thomson. Elle plaide régulièrement devant la Cour supérieure et a plaidé devant la Cour d’appel ainsi que devant la Chambre de la jeunesse de la Cour du Québec. Elle représente souvent des clients lors de conférences de règlement se tenant en présence d’un juge de la Cour supérieure.

Emily a représenté des clients dans des dossiers de divorce portant sur des questions de partage des biens matrimoniaux et de pensions alimentaires pour époux et pour enfant, ainsi que sur des demandes de prestation compensatoire et de provision pour frais. Elle a notamment participé à des dossiers de divorce complexes présentant d’importants aspects financiers et soulevant des questions de droit international privé. Elle a également représenté des conjoints de fait dans des dossiers où l’une des parties avait introduit une demande en enrichissement injustifié.