Historique

Le cabinet Miller Thomson a été fondé l’année qui a marqué le 90e anniversaire du Canada, soit le 1er juillet 1957, par six avocats qui ont pris la décision de quitter un grand cabinet bien établi pour se lancer dans leur propre aventure.  Leur dénomination sociale a gagné en renommée et est aujourd’hui devenue la marque de commerce de l’un des plus grands cabinets juridiques au Canada. Après de nombreuses fusions avec d’autres cabinets très respectés, Miller Thomson a pris de l’expansion et est devenu un cabinet de près de 550 avocats, présent dans douze bureaux. Nous desservons le Canada mieux que tout autre cabinet d’avocats d’affaires d’envergure nationale et nous sommes solidement ancrés dans les collectivités dans lesquelles nous vivons et exerçons nos activités.

Années 1850

1858 – W.H. Bowlby ouvre son propre cabinet sur la rue King, au cœur de la ville qui allait devenir Kitchener-Waterloo (anciennement connue sous le nom de Berlin).

Années 1870

1876 – Bowlby s’associe à Edwin Perry Clement et à Frederick Colquhoun.

Années 1890

1895 – Balfour Moss inaugure ses bureaux à Regina.

1898 – Robert Lachlan McKinnon commence à exercer le droit à Guelph.

Années 1900

1902 – John M. Kearns fonde un nouveau cabinet dans la ville d’Arthur, en Ontario.

1906 – Kearns déménage son cabinet à Guelph.

Années 1950

1950 – Les deux cabinets de Guelph unissent leurs forces pour devenir Kearns McKinnon.

1951 – A. Hans Swinton et Douglas E. Andrews fondent le cabinet Andrews & Swinton à Vancouver.

1952 – Le cabinet Pouliot Mercure voit le jour à Montréal.

1953 – Le cabinet Cook Duke Cox voit le jour à Edmonton.

1957 – Le cabinet Miller, Thomson, Hicks & Sedgewick voit le jour à Toronto.

Années 1980

1981 – Miller Thomson inaugure un nouveau bureau à Markham, en Ontario.

1981 – Balfour Moss ouvre un bureau à Saskatoon.

1987 – Cook Duke Cox ouvre un nouveau bureau à Calgary.

Années 1990

1990 – Les deux plus anciens cabinets de Kitchener-Waterloo — Clement, Eastman, Dreger, Martin & Meunier et Sims, McKinnon, Varey, Griggs & Trafford — fusionnement pour former le cabinet Sims, Clement & Eastman.

1992 – Fusion avec le cabinet Kingsmill Jennings (Toronto)

1993 – Fusion avec le cabinet Wheatley MacPherson (Toronto)

1999 – Fusion avec le cabinet Cook Duke Cox (Edmonton et Calgary)

Années 2000

2000 – Fusion avec le cabinet Sawers, Liswood, Hickman, Bullivant, Dolan, Watts (Toronto)

2000 – Fusion avec le cabinet Swinton & Company (Vancouver et Whitehorse)

2001 – Fusion avec le cabinet Roberts & Baker (Vancouver)

2002 – Fusion avec le cabinet Sims Clement et Eastman (Kitchener-Waterloo)

2003 – Fusion avec le cabinet Kearns McKinnon (Guelph)

2005 – Fusion avec le cabinet Pouliot Mercure (Montréal)

2006 – Miller Thomson ouvre un bureau à London, en Ontario.

2008 – Miller Thomson célèbre 150 ans de présence dans la région de Kitchener-Waterloo.

2011 – Fusion avec le cabinet Balfour Moss (Regina et Saskatoon)

2013 – Miller Thomson célèbre ses 115 ans de services rendus à la collectivité de Guelph.

2015 – Miller Thomson célèbre ses 120 ans d’existence en Saskatchewan.

2017 – Miller Thomson inaugure son 12e bureau à Vaughan en Ontario.