Mydecine conclut la scission de ses actifs américains liés au cannabis

8 octobre 2021

Le 1er octobre 2021, Mydecine Innovations Group (NEO:MYCO; OTC:MYCOF; FSE:0NFA) (« Mydecine ») annonçait avoir conclu la transaction de scission (la « transaction ») de ALT House Cannabis Inc. (« SpinCo »), une filiale en propriété exclusive de Mydecine qui détenait ses actifs américains liés au cannabis.

La personne morale SpinCo a été constituée le 9 août 2021 aux fins de la transaction, permettant ainsi à Mydecine de transférer à SpinCo la totalité de ses intérêts dans : (i) 1176392 BC Ltd; (ii) Alternative Distribution Company, LLC; (iii) Drink Fresh Water, LLC; (iv) Tealief Brands, LLC; (v) Relyfe Brands, LLC; (vi) We are Kured, LLC; et (vii) Trellis Holdings Oregon OP, LLC (collectivement, les « filiales américaines liées au cannabis ») en échange de 2 500 000 actions ordinaires de SpinCo (les « actions SpinCo »). Les actionnaires actuels de Mydecine ont reçu pour chaque action ordinaire de Mydecine détenue : a) une nouvelle action ordinaire de Mydecine, et b) 0,010300 action de SpinCo. Les nouvelles actions ordinaires de Mydecine devraient continuer à être négociées à la bourse NEO Exchange le 1er octobre 2021. Les détenteurs de bons de souscription de Mydecine (NEO: MYCO.WT) qui exercent valablement ces bons à la suite de la transaction recevront, pour chaque bon détenu, une action ordinaire entière de Mydecine et, sans devoir verser de contrepartie supplémentaire, 0,010300 action SpinCo. Les numéros CUSIP des nouvelles actions Mydecine et des actions SpinCo seront respectivement 62849F101 et 021242102.

Mydecine est une société biopharmaceutique de stade clinique qui cherche à transformer le traitement des maladies mentales et des dépendances.

L’équipe de Miller Thomson qui a conseillé Mydecine dans le cadre de cette transaction était dirigée par Lawrence Wilder (marchés financiers et valeurs mobilières) et composée de Mack Hosseinian et Mark Milanetti (marchés financiers et valeurs mobilières); de Bryan Hicks (litige et autorisation du tribunal); et de Manjit Singh (fiscalité des entreprises).