Miller Thomson bon premier dans les tableaux de classement de Bloomberg pour l’année 2017

9 février 2018 | Poste pancanadien

Bloomberg a récemment publié ses tableaux de classement en matière de fusions et acquisitions (F&A) et de marchés financiers pour 2017. Conclusion : Miller Thomson termine bon premier en fonction de plusieurs mesures clés.*

Ainsi, Miller Thomson est le cabinet d’avocats numéro un au Canada pour ce qui est du plus grand nombre de transactions de F&A réalisées au pays en 2017 (140), et ce, quelle que soit leur taille. Le cabinet termine également en première place à l’échelle mondiale quant au nombre de transactions de F&A de marché intermédiaire exécutées au Canada. De plus, Miller Thomson s’est classé bon premier parmi tous les autres cabinets d’avocats canadiens recensés relativement au nombre de transactions de F&A de marché intermédiaire à l’échelle mondiale. Miller Thomson est également le seul cabinet d’avocats canadien classé dans le top 20.

En outre, le cabinet a remporté les honneurs dans les tableaux de classement relatifs aux marchés financiers. Ainsi, nos avocats ont conseillé des gestionnaires dans pas moins de 20 premiers appels publics à l’épargne sur le marché canadien, ce qui représente près de trois fois le nombre de mandats obtenus par le cabinet d’avocats occupant la seconde place.

Le président du groupe Droit des affaires, Bernard Blouin, s’est réjoui de ces résultats : « 2017 fut une année extraordinaire pour notre équipe. Nous sommes ravis que les clients nous renouvellent leur confiance pour les aider à assurer leur croissance et, dans certaines circonstances, pour les conseiller dans la restructuration de leurs entreprises. Cependant, notre position de chef de file en matière de F&A va au-delà de la seule année 2017 : Miller Thomson s’est en effet constamment classé parmi les trois meilleurs cabinets d’avocats pour le nombre de transactions de F&A au cours des huit (8) derniers trimestres. Notre groupe Droit des affaires est donc très bien positionné pour assurer la réussite des projets de nos clients en 2018. »

Pour sa part, le chef des groupes spécialisés Droit des sociétés, F&A et valeurs mobilières, Jay Hoffman, a soutenu : « Grosse année pour ces groupes. Tout au long de 2017, nous avons constaté la vigueur de l’activité transactionnelle en matière de F&A au Canada et ailleurs dans le monde, et ce, pour de multiples secteurs, mais avec une hausse sensible du nombre de mandats de capital-investissement en provenance des États-Unis. Vers la fin de l’année, nous avons également observé une augmentation du nombre de transactions relatives aux marchés financiers. En somme, je dirais qu’en matière transactionnelle, nous avons fait beaucoup mieux qu’en 2016 qui fut pourtant une excellente année. »

 

* Bloomberg: Global M&A Market Review Legal Rankings 2017; Global M&A Mid-Market Review Legal Rankings 2017 (Pour Bloomberg, le « marché intermédiaire » comprend les opérations d’une valeur n’excédant pas 250 millions de dollars US et les opérations dont les montants n’ont pas été divulgués); et Global Legal Adviser League Tables FY 2017